• C'est toi le chat, Laura Trompette

     

    Titre : C'est toi le chat

    Auteur : Laura Trompette

    Genre : Contemporain

    Maison d’édition : Pygmalion

    Date de publication : août 2017

    Nombre de pages : 376

    Note : 5/5 Coup de cœur !



     

     

     

    Quatrième de couverture :

    Un chat abandonné.
    Un chef cuisinier veuf et père.
    Une enfant singulière.
    Une femme sous emprise.
    Lorsque quatre vies tourmentées entrent en collision, n’est-ce pas un signe du destin ? À six mains et huit pattes, seront-ils plus forts ?
    Chahutés mais jamais vaincus, nos héros prouvent que rien n’est immuable tant que l’on est vivant.

     

    Mon avis :

    Au début du roman, nous faisons la connaissance du Poilu, un chat ayant été abandonné par ses propriétaires. Après quelques jours d’errance dans les rues de Paris, il va se retrouver chez le docteur Saxo, un vétérinaire plutôt sympa, qui va se donner pour mission de lui trouver de bons maîtres. Parallèlement à cela, il y a Paul, un homme ayant perdu sa femme à la suite d’une maladie foudroyante, qui élève seul Louise, son enfant de sept ans, même s’il peut compter sur l’aide de ses proches. Un jour, alors que sa fille semble rencontrer des difficultés à l’école, où elle est mise à l’écart quand elle n’est pas maltraitée par ses camarades, il franchit la porte du vétérinaire et adopte le Poilu – qui s’appellera désormais Harold. C’est ainsi que va débuter leur vie à trois.

    J’ai absolument adoré ce livre aux personnages très attachants. Ces trois écorchés se font un bien fou, et font un bien fou au lecteur par la même occasion. Harold a une verve incroyable, qui m’a fait [sou]rire à de nombreuses reprises. J’ai beaucoup aimé la façon dont pense ce chat, sa vision sur le monde qui l’entoure, et tout particulièrement sur les humains avec lesquels il partage son quotidien. Il a en effet un œil très critique, peut parfois être assez cinglant, et n’hésite pas à être grossier quand le besoin s’en fait ressentir. Il a d’ailleurs plus d’un tour dans son sac, et va vivre mille et une aventures dans le quartier parisien où il évolue.

    Paul, chef cuisinier, partage son temps entre son restaurant et sa fille. Gustave, son meilleur ami, qui est un personnage haut en couleur, est bien décidé à se mêler de sa vie privée et à le remettre en selle, même si Paul n’est pas prêt à franchir ce pas. Pour autant, notre chef cuistot va faire par hasard la connaissance de Luna, une femme meurtrie par un ex-compagnon destructeur. Mais le but premier de cet homme est l’épanouissement de sa fille, Louise, qui a une force de caractère incroyable. Il ne compte pas ses efforts pour lui procurer un peu de bonheur. Cette petite fille est absolument bouleversante, du fait de sa façon d’appréhender la disparition de sa maman, mais aussi de sa vivacité d’esprit, et des difficultés qu’elle rencontre. Elle est très proche de son père, et peu à peu, Harold, qui détestait de prime abord les enfants, va devenir son confident ; quel dommage qu’elle ne puisse pas entendre ses conseils !

    Les chapitres, relativement courts, suivent à tour de rôle Le Poilu et Paul – quand j’ai vu que Laura Trompette surnommait le chat « Le Poilu », j’étais déjà conquise ! J’ai beaucoup aimé la plume de cette auteure. C’est léger tout en étant profond, drôle malgré certains passages mélancoliques. Cet ouvrage est un savant mélange finement dosé qui fait passer le lecteur par mille et une émotions. De plus, j’ai trouvé que Laura Trompette est incroyablement douée pour se mettre dans la tête d’un félin ! À travers les yeux de Paul et d’Harold, nous allons découvrir ceux qui les entourent – que ceux-ci évoluent à deux ou à quatre pattes –, les liens très forts qui les unissent, et on ne peut qu’être touché par l’amour qu’ils se portent. C’est toi le chat est donc un pan de vie de mammifères que l’on va prendre beaucoup de plaisir à suivre.

    J’ai eu un réel coup de cœur pour ce livre, et je l’ai refermé avec un petit pincement au cœur, un peu triste de quitter Harold, Louise, Paul, Luna et Gustave.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    1
    Vincent
    Dimanche 5 Août à 17:38

    Bonjour ! 

    Tu as pu lire le best-seller tété star de l'été, ce n'est quand même pas rien :D . Plus sérieusement, très bel avis ! C'est vrai que parfois on peut avoir du mal à quitter les personnages d'un livre. Mais ce qui est bien, c'est qu'on peut les retrouver. Et en trouver d'autres dans d'autres livres sans pour autant les oublier :) 

      • Dimanche 5 Août à 21:28

        Jolie philosophie :-) Ça ne m'étonne pas de toi ^^

    2
    Mardi 7 Août à 14:39

    J'ai toujours du mal quand le narrateur est un animal, donc je ne pense pas tenter. Mais, je garde en tête en cadeau pour ma grand-mère, ça pourrait lui plaire.

      • Mercredi 8 Août à 09:00

        Alors il y a deux narrateurs : tantôt le chat, tantôt Paul.

    3
    Mardi 7 Août à 17:32

    Il a l'air très sympa ! il faudrait que je découvre l'auteure à l'occasion !

      • Mercredi 8 Août à 09:01

        Excellente idée !

    4
    Mercredi 8 Août à 10:24
    Melliane

    Je ne l'avais pas tenté mais une amie à moi qui l'avait chroniqué sur le blog avait bien aimé aussi.

      • Mercredi 8 Août à 18:42

        Tu vas le lire du coup ?

    5
    Jeudi 9 Août à 17:32
    SheilaPendragon

    Coucou 

    aujourd'hui c'est toi la tentatrice !!! Ta chronique est super en plus de l'extrait sur fb qui m'ont donnée envie.. 

    Bonne lecture :)

    SheilaPendragon

      • Jeudi 9 Août à 17:46

        J'en déduis que tu vas craquer ? :)

    6
    Samedi 11 Août à 09:28
    Comme je le disais sur Ton suivis j aime bien la couverture elle est marrante. Je tenterais peut être à l occasion s il me tombe sous la main
      • Samedi 11 Août à 16:36

        Tu peux y aller, il est super !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :